La petite utopiste évolutionnaire : CHANGEONS INDIVIDUELLEMENT POUR CHANGER LE MONDE.

La petite utopiste évolutionnaire : CHANGEONS INDIVIDUELLEMENT POUR CHANGER LE MONDE.

Mouammar Khadafi : Le terrorisme



Extrait du Discours de Mouammar Khadafi au 15e sommet des non-alignés
(11-16 juillet 2009)


Pour résumer les questions internationales, pour ce qui nous concerne et les différents problèmes auxquels nous sommes confrontés, elles sont communes à nous-tous et ne visent pas seulement le Mouvement des Non-alignés mais tout le monde ; cette internationalisation doit être un fait et être acceptée ici. Cela nécessite une co-opération et le monde entier doit coopérer là-dedans.

Nous avons également la question du climat. Il s’agit d’une question internationale. C’est un défi pour l’ensemble du monde moderne.

Qui a détruit l’ozone ? On connaît bien qui détruit la couche d’ozone et le climat. Il s’agit des compagnies industrielles des pays capitalistes.

C’est un défi international et nous devons contribuer de manière efficace avec les autres.

La drogue est aussi un défi international de cette époque. Notre mouvement doit jouer un rôle efficace dans la lutte contre ce trafic.

Le terrorisme...

C’est désormais un problème international car elle nous concerne tous. Mais nous devons connaître les causes du terrorisme et pourquoi ce phénomène est apparu et ce que cela signifie.

Considérer ceux qui disposent la bombe atomique comme n’étant pas des terroristes et ceux avec des grenades à mains comme des terroristes, est injuste. Comment quelqu’un peut utiliser une bombe atomique ou un missile de croisière sans être considéré terroriste et celui qui utilise une grenade à mains ou un RPG est considéré terroriste.

Lorsque nous parlons de terrorisme, nous devons le dénoncer sous toutes ses formes. Les porte-avions, c’est du terrorisme. Les bombes atomiques, c’est du terrorisme… les missiles de croisière, les grenades à mains, les ceintures de kamikazes, etc… c’est tout du terrorisme. L’Organisation mondiale du commerce est une forme de terrorisme. Le FMI, c’est le terrorisme. Le chapitre 7 de la Charte des Nations Unies c’est le terrorisme, car elle est appliquée de façon injuste et agressive. Le Conseil de sécurité des Nations Unies est le terrorisme. Tout ce que j’évoque là c’est le terrorisme sur diverses formes.

Nous vivons à l’ombre du terrorisme, mais ils ignorent toutes les autres formes de terrorisme et se concentrent sur Ben Laden, par exemple. Oui, Ben Laden est un terroriste et personne n’endosse ses actions ou celles d’Al-Qaïda ; mais comment ce phénomène a vu le jour et quelles sont ses causes ?

Qu’il s’agisse de la folie ou non ou qu’ils soient en train de rêver ou non, il devrait y avoir des mobiles psychologiques derrière tout cela et nous devons y remédier. Quelqu’un aurait pratiqué le terrorisme et qu’ils soient en train de répondre par le terrorisme, selon leurs moyens.

Nous n’avons pas peur de Ben Laden ni de Zawahri ou d’autres comme eux. C’est un fait. C’est quelque chose qui est là. Nous n’avons pas peur de dire que vous êtes des terroristes ou de le dire à celui qui vous a fait terroristes.

Quelle peut être leur motivation ? Nous devons identifier les sources du terrorisme. Comme Ben Laden et Zawahri ont leur argent en Suisse, ils ont des milliards dans des comptes secrets et le monde avec la Suisse est indulgent ; alors pourquoi bombarder les montagnes de l’Afghanistan et ces pauvres tribus avec leurs troupeaux de chèvres pendant que la Suisse avec l’argent d’Al-Qaïda n’est pas inquiétée.

Les États-Unis ont, environ 52.000 contribuables qui ont des comptes dans des banques secrètes (paradis dorés) en Suisse et elle dit qu’elle est à leur trousse. Mais cet État fort ne peut pas vérifier les comptes de sa population en Suisse... que dire donc des terroristes avec des comptes secrets en Suisse ?

Messieurs les Présidents, pour finir, j’ai d’autres propositions à ajouter.

Tous les États membres du Mouvement des Non-alignés avec des bases militaires extérieures doivent les fermer.

En effet, la présence de ces bases n’est pas utile pour préserver la paix mondiale. C’est une menace pour notre mouvement. C’est est une menace pour la sécurité de nos peuples et une menace pour la paix et la sécurité mondiale. Ces bases militaires établies dans les pays non-alignés doivent être fermées ; ce sera un grand service international rendu.

[...]


À cette occasion, je tiens à rendre hommage à la courageuse et historique initiative prise par l’Italie, qui a présenté ses excuses au peuple libyen et est en train de la réparer.

Le gouvernement italien s’est engagé et le Parlement italien l’a approuvé ; le peuple italien a approuvé qu’un quart de million de dollars soit payé à la Libye pour les 20 ans de colonisation en plus de nombreuses autres compensations humanitaires. C’est une décision très courageuse. L’accord a été signé par un homme courageux qui mérite notre gratitude et le respect dans cette instance internationale. C’est mon ami Berlusconi, le Premier ministre italien. Je n’oublierai pas les autres personnes qui étaient aussi impliquées.

Ceci est un exemple. Chaque pays qui a colonisé doit le faire, c’est un droit. Ils ont puisé nos richesses minières, tué nos gens, exilés et posés des mines dans nos territoire. Comment peut-on juste demander de l’aide ? L’assistance ne suffit pas. Nous devons être indemnisés.

Que Dieu vous comble de Sa Grâce !
Je vous remercie messieurs les Présidents.

 Mouammar Kadhafi

Le colonel Mouammar Kadhafi est président de la Libye depuis 1969.


http://www.voltairenet.org/article161477



06/12/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 77 autres membres