La petite utopiste évolutionnaire : CHANGEONS INDIVIDUELLEMENT POUR CHANGER LE MONDE.

La petite utopiste évolutionnaire : CHANGEONS INDIVIDUELLEMENT POUR CHANGER LE MONDE.

L'affaire POLANSKI ou comment faire passer le viol d'une enfant de 13 ANS par un homme de 46 ANS pour une ERREUR DE JEUNESSE



L'affaire POLANSKI ou comment faire passer le viol d'une enfant de 13 ANS  par un homme de 46 ANS pour une ERREUR DE JEUNESSE

               ON NE NOUS DIT PAS TOUT


Comment peut-on juger avec objectivité d'une information quand la moitié, voire plus, des informations nous sont cachées et que de plus les personnes qui nous transmettent ces informations et/ou les analysent mentent.
Car dans l'affaire POLANSKI il s'agit bien de mensonge, Un mensonge honteux véhiculé par des médias qui avant de répéter  une information se doivent de la vérifier. Regardez la vidéo suivante et vous comprendrez mieux de quel mensonge il s'agit.

Comment comprendre après avoir pris connaissance de ces informations capitales que ces soit disant intellectuels, ces artistes et même des membres de notre gouvernement puissent prendre la défense de cet ignoble personnage.

Un homme de 46 ANS profite de sa notoriété pour convaincre une mère de lui confier sa fille de 13 ans pour une séance photo pour un grand magazine et la viole, la sodomise, à plusieurs reprises. Ensuite, il la fait ramener chez elle par un chauffeur en lui demandant de ne rien dire à ses parents que ce serait leur "petit secret". Il plaide coupable et ensuite quitte le territoire et s'installe en France. Et on nous dit "tout le monde était au courant de cela", mais nous as-ton seulement demandé notre avis avant d'accueillir un pédophile en fuite sur dans notre pays. Bien sur que non, cela s'est fait en "secret" et dans les hautes sphères de la sociétés sans en informer le "petit peuple". Et les mêmes qui s'indignent aujourd'hui sont certainement ceux qui ont voté oui pour que la France soit sa terre d'accueil.
Et nous devrions avoir pitié de lui! Mais c'est le monde à l'envers!
Et nous les internautes devenons les ignobles accusateurs. Internet est encore la seule petite fenêtre qu'il nous reste pour pouvoir nous exprimer "pseudo" librement sur l'actualité, quand on arrive à savoir la vérité et ça ne durera pas! 
Je préfère leur accorder le bénéfice du doute et écouter la petite voix naïve qui me murmure qu'ils n'étaient pas au courant.



MAIS MESSIEURS ET DAMES, Quand on ne sait pas de quoi on parle ON SE TAIT!


12/10/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 82 autres membres